SAINTE CHRISTINE - BOURGNEUF FC : site officiel du club de foot de BOURGNEUF EN MAUGES - footeo

Et bam, le bon gros derby qui fait du bien !

8 octobre 2018 - 19:27

Dimanche 7 octobre 2018, 15h23. Il fait gris, les rayons du soleil ne percent pas. Le moral des joueurs de l'équipe première de la Joyeuse et de ses milliers de supporters est au plus bas... Tonton Thierry est allongé dans ses cages. Il pleure, seul avec ses remords. Il vient de commettre La belle boulette, celle que tous les gardiens ont fait au moins une fois dans leur vie, à commencer par Luis Arconada, le malheureux portier espagnol piteusement battu par un vieux coup-franc de Platini à l'Euro 84. A cet instant, les voisins rivaux du Mesnilaurentais viennent d'égaliser à un but partout. Pour eux, tous les espoirs sont de nouveau permis. Sauf que...

1/ Le grand Abélardo a montré quelques minutes auparavant qu'en plus d'exceller à la course à pieds et au football, il était un as de la gymnastique. Dos au but à l'entrée de la surface, il s'était cabré tel une contorsionniste russe pour envoyer un retourné dans le but vide. Et bam, une fois. 

2/ Théo D'or confirme sa grosse forme du moment. Servi par un coach Jérem altruiste et inspiré, il décide de casser le moral des visiteurs en redonnant l'avantage à son équipe d'une frappe lourde et placée avant la mi-temps. Et bam, deux fois.  

3/ Le coach Jérem a beau être généreux, il pense un peu à lui quand même (c'est qui le patron, m*** alors ?!). De la tête, il devance le gardien pour envoyer dans le but un ballon qui avait rebondi sur la barre. Et bam, trois fois. 

4/ Speedy Plaçais sait se faire discret. Un peu à l'écart en début de deuxième période, il est sorti de son trou à l'entame du dernier quart d'heure pour enchaîner les dribbles chaloupés dont il a le secret, casser les reins du latéral qui avait pourtant bien du mérite, et balancer une minasse dans les cages. Alors qu'ils étaient revenus à 3-2 juste avant, les orange du Mesnilaurentais ont maintenant le moral dans les chaussettes, et les chaussettes bien basses. Et bam, quatre fois. 

5/ Pour parachever le tout, le gars Loulou avait coché la date dans son agenda Massey Ferguson . "Moi j'aime bien quand il y a de l'engagement. Pis les derbys, c'est pas fait pour couper les cheveux en quatre". Ah oui, effectivement, on a vu ça l'ami...  Le petit Yvo était lui aussi en état de grâce, comme toute la défense d'ailleurs...

Bref, on a battu le Mesnilaurentais, et c'est pas si souvent que ça... Le gros derby qui tâche a tenu toutes ses promesses, "et c'est nous qu'on l'a gagné" ! Bam, bam, et re-bam. Au-delà de la blague, on remercie nos visiteurs du jour pour le fair play. Pour un beau match, il faut deux belles équipes et du respect. C'était le cas ce dimanche au stade municipal de Bourgneuf. 

A noter : l'équipe réserve et les U19 se sont également imposés. 2-1 pour les premiers, 7-3 pour les seconds. Du travail de qualité auquel le grand, le beau, l'unique Baba Caillault aura contribué. Il aura même donné un peu de sa personne (et de son nez), mais ça, on y était habitué. 

Rendez-vous à l'entrainement les p'tits potes !

 

Commentaires

F
G.J TESSOUALLE-PUY / SCBFC U19 environ 2 heures
G.J TESSOUALLE-PUY / SCBFC U19 et 2 autres : résumés des matchs environ 2 heures
1-0
VEZINS OSTVC CORON / SCBFC B environ 2 heures
3-0
Coron OSTVC / SCBFC A environ 2 heures
4-2
MAY-BE-LEGER / SCBFC U17 1 jour
MAY-BE-LEGER / SCBFC U17 : résumé du match 1 jour
2-2 5-4
ST SYLVAIN ANJOU AS / SCBFC U19 8 jours
2-2 5-4
ST SYLVAIN ANJOU AS / SCBFC U19 8 jours
ST SYLVAIN ANJOU AS / SCBFC U19 et 2 autres : résumés des matchs 8 jours
2-0
SCBFC B / Salle Aubry 8 jours
1-3
SCBFC A / LAYON FC 8 jours
1-1 3-2
GJ DOUE-PUYVAUDELNAY / SCBFC U17 9 jours
GJ DOUE-PUYVAUDELNAY / SCBFC U17 : résumé du match 9 jours
SCBFC B / Salle Aubry 9 jours
5-1
GJ CHALONNESTGEORGES / SCBFC U15 9 jours