SAINTE CHRISTINE - BOURGNEUF FC : site officiel du club de foot de BOURGNEUF EN MAUGES - footeo

Du travail bien fait

3 septembre 2018 - 22:10

Après la désillusion du week-end passé, la bande à Jérèm avait rendez-vous avec la coupe des Pays de la Loire ce dimanche. Vexée, elle comptait bien montrer au peuple régional et à ses détracteurs de la veille qu’elle faisait figure de candidat crédible au titre et qu’elle serait, à minima, dans le dernier carré de la compétition. Pour cela, il lui faudrait franchir un certain nombre d’obstacles, le premier étant vêtu de jaune et de vert et portant le nom d’une boisson bien appréciée de nos joueurs, bien qu’étant pour eux la  cause de crampes régulières.

La JS « Layon » – c’est comme ça qu’elle s’appelle - attendait la Joyeuse de pied ferme. Pourtant, les orange et noir prenaient rapidement le match à leur compte, emmenés par un entraîneur joueur remonté comme un coucou, pas spécialement prêt à s’embarrasser de détails. Au bout de cinq minutes, il avait déjà propulsé la balle au fond des filets, reprenant de volée une touche longue de notre ami Piron qui s’était déguisé en Kévin pour tromper l’ennemi. Après un second but très chanceux d’Abélardo sur une vilaine louche, le maestro et entraîneur de l’équipe inscrivait avec une superbe vista le troisième pion de son équipe, poussant magnifiquement dans le but (vide) le ballon servi sur un plateau par l’aîné des gars Bimier, tout juste entré sur le terrain.  

A la mi-temps, les choses étaient donc bien embarquées. Seule ombre au tableau, la blessure du jeune prodige Speedy Plaçais, rattrapé par une cheville douloureuse.

Nos petits amis attaquaient donc la seconde période libérés et conquérants. Bénéficiant d’une place limitée pour chaque article, et soucieux de ne pas vous infliger une lecture interminable, je passerai rapidement sur les 4 nouveaux buts inscrits par le coach, rappelant aux jeunes loups et autres ambitieux qu’il n’était pas avant-centre pour rien. Entre-temps, le SCBFC subissait une réduction du score malheureuse, sur coup de pied arrêté, pour changer... Après les 6 buts de Jérèm et celui d’Abélardo, Le Roi Pipine n’avait pas dit son dernier mot. Il pouvait remercier un Nénesse Rivereau généreux, auteur de nombreuses passes décisives, dont une dernière pour son petit camarade christinois. Mais le héros du jour, c’était l’autre Yohan, bien connu sous le sobriquet de « Père Tess ». Tout le monde connaît son habileté, sa finesse (…) et sa malice. Après une inspiration divine, alors qu’il était bien excentré, il éblouissait les paroissiens en enroulant une merveille de frappe aux 20 mètres. Quel génie ! Quel joueur ! Et quel joli cadeau d’anniversaire il se faisait à lui-même ! A presque 30 ans, il prouvait à tout le monde qu’il n’était pas encore un vétéran, malgré de premiers signes d’arthrose inquiétants. SCBFC : 9 – JSL : 1. Terminé, fin de chantier.

PS 1 : Sans une erreur d’arbitrage regrettable, le score aurait été arrondi à 10 et le but du génial libéro aurait sans doute figuré parmi les plus beaux de la saison des championnats de 3ème et 4ème divisions de districts confondus.

PS 2 : Notre ami la flemme, bien qu’épuisé, aura permis à l’équipe réserve d’arracher le nul sur le terrain de la Salle Aubry La Poitevinière B en match amical. Bien joué gros !

PS 3 : Puisque nous parlons de la Salle Aubry La Poitevinière, sachez que son équipe A trouvera sur sa route notre Joyeuse équipe première pour la première journée de championnat le week-end prochain. Allez le SCBFC !

PS 4 : Dur week-end pour les U19 (défaite 6-1 face au SCA d’Angers, belle équipe de ligue, en coupe Gambardella) et pour les U17 (peu combatifs en tournoi à Maulévrier). Mieux pour les U15 qui se sont bien défendus face à des équipes souvent plus physiques. Ce sera mieux le week-end prochain !

 

Commentaires